Hervey Bay

08/09/2006 - Pays : Australie - Imprimer ce message

C'est en fin d'après-midi que nous accostons sur la ville d'Hervey Bay, considérée comme le paradis des retraités pour son calme et ses 10 kms de plages très bien entretenues.. La grande avenue des esplanades qui longe le bord de mer rappelle d'ailleurs la promenade des anglais en plus kitch..

Nous y trouvons (chose très rare) un caravan park accolé à la plage en plein centre ville qui nous offrira tout le confort nécessaire avec une cuisine à seulement quelques mètres de la plage..

Le lendemain, nous réservons une journée sur un bateau, le Quick Cat II après une brève mais efficace négociation au téléphone pour obetnir un forfait qui s'avéra bien plus interessant que chez la plupart des tours opérators peu aimables du centre ville..

En effet, Hervey Bay se distingue particulièrement des autres villes côtières par son manque de dynamisme et le manque d'amabilité de ses commerçants trop habitués à fréquenter la clientèle docile du 3ème âge..

Nous nous levons tôt le lendemain matin pour visiter l'attraction de la ville : le "Vic Hispol's Great Shark Expo", le temple du grand requin blanc crée par le célèbre chasseur australien Vic Hispol qui a voué toute sa vie à l'étude et la chasse des différents requins tueurs sur toute la côte est australienne..

Certes le musée propose de nombreux documentaires, des squales naturalisés avec toutes leurs dents, des vidéos variées mais donne également dans le macabre avec des coupures de journaux à sensation et des photos parfois choquantes..

Il faut dire que les australiens aiment les talks show provocateurs, les émissions postumes et autres évènements tragiques découpés à la loupe à la manière américaine >> l'émission des 2 beunets de la TV francaise sancho et pancho de "Y'a que la verité qui compte" paraitrait presque gentillette à côté de certains programmes télévisuels australiens..

C'est donc avec un certain recul mais une frayeur réelle à la vue de certains documents que nous achevons la visite de ce musée devenu incontournable..

En fin de matinée, le Quick Cat II nous attend pour partir à la rencontre des baleines; en effet entre juillet et octobre ces dernières effectuent leur période de migration et fréquentent régulièrement les eaux chaudes du nord-est de l'australie..

Après une traversée de 1h30 nous apercevons enfin les premiers cétacés parfois isolés parfois en groupe effectuant leur ballet de danse caractéristique : rotation horizontale, plongeon avec vrille de la queue et enfin petite apparition du museau ou plutôt de l'immense gueule comme pour saluer nos applaudissements..

Au fil des minutes, leur apparition s'intensifie et surtout la distance qui nous séparent de ces immenses mammifères marins se reduit peu a peu..

Certaines baleines viennent à 2 ou 3 mètres seulement du bateau faisant une brève apparition sous l'oeuil patient de tout l'équipage devenu pour l'occasion de véritables paparazzis avant de disparaitre sous l'eau pour passer sous l'embarcation..

La vue de ces cétacés de près de 40 tonnes jouant en toute quiétude tout près de nous est vraiment incroyable d'autant que nous avons la chance de posséder à bord un hydrophone qui nous permet d'écouter leur chant mysterieux..

Leur agilité et leur rapidité à nager à la surface de l'eau nous empêche de prendre des photos détaillées car c'est une veritable course aux clichés que nous devons parfois effectuer tellement leurs shows aquatiques sont nombreux mais éphémères..

Revenus tout bronzés de cette longue excurtion en mer, nous prenons aussitôt la route toujours plus au nord..



Etapes :
Hervey Bay
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par mother
Le 12/09/2006 à 10:45:03
je viens de passer un moment de pur bonheur à la lecture de tes dernières découvertes, je te rassure sur tes talents de photographe, les photos sont dignes d'1 catalogue de voyages, quant aux textes, c'est un régal !merci mon fils et à bientôt pour de nouvelles aventures, plein de bisous


Laisser un commentaire